Menu

Prévention et sécurité

Vous connaissez les tolérances zéro de la CNESST, mais connaissez-vous ses risques priorisés?
Publié le: 19/10/2018

Voir toutes les infos

Depuis plusieurs années, la CNESST cible des problématiques spécifiques en SST : ses tolérances zéro. Si un inspecteur constate une dérogation en lien avec une tolérance zéro, il arrêtera les travaux et un constat d’infraction pourra être émis.

Les tolérances zéro de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) portent sur :

  1. les chutes de hauteur de plus de trois mètres
  2. les chutes de hauteur à partir d’une échelle (utilisée comme poste de travail)
  3. le contact avec une pièce en mouvement d’une machine
  4. l’électrisation avec une ligne électrique aérienne
  5. l’effondrement d’un échafaudage
  6. l’effondrement des parois d’un creusement non étançonné
  7. l’exposition aux poussières d’amiante
  8. l’exposition aux poussières de silice
  9. les roches instables (opérations minières)

Historiquement appliquées majoritairement dans le secteur de la construction, ces tolérances zéro visent maintenant tous les secteurs d’activité.

Il s’ensuit que si vous exécutez des travaux en présence d’amiante (7e tolérance zéro), vous devrez vous assurer de respecter vos obligations à ce chapitre. Pour vous aider, le Centre patronal SST – Formation et expertise vous offre deux services en lien avec ce thème :

  • un webinaire portant sur les obligations de l’employeur relativement à l’amiante;
  • deux formations sur la gestion de l’amiante, l’une s’adresse aux gestionnaires et une autre aux travailleurs ayant à exécuter des travaux en présence d’amiante.

Nous vous offrons aussi des formations sur la sécurité des machines (3e tolérance zéro) :

Quant aux risques priorisés, il s’agit de trois risques précis sur lesquels les inspecteurs de la CNESST portent une attention particulière lors de leurs visites en entreprise. Si un inspecteur constate une dérogation en lien avec un risque priorisé, il pourra demander des correctifs à l’employeur.

Les risques priorisés touchent :

  1. les chutes de même niveau
  2. le contrôle des énergies dangereuses : travaux dans la zone dangereuse d’une machine
  3. le contrôle des énergies dangereuses : construction ou rénovation d’une installation électrique (chantiers de construction)

En lien avec les risques priorisés, le Centre patronal SST vous offre deux activités en matière de cadenassage :

  • un webinaire portant sur les obligations de l’employeur relativement au cadenassage (de nouvelles obligations sont entrées en vigueur en janvier 2016);
  • une formation sur les notions de base du cadenassage pour les travailleurs ayant à développer des fiches de cadenassage ou à appliquer le cadenassage dans leur milieu de travail.

En ce qui a trait aux risques reliés aux chutes, nos formations en prévention et sécurité vous aideront à les prévenir. Consultez notre site Internet pour plus de renseignements.